Neo Advertising, le leader de l’affichage digital en Suisse, a fêté ses 10 ans en septembre. L’occasion de rencontrer l’un des deux fondateurs et administrateurs de la société, Christian Vaglio-Giors, et de lui poser quelques questions.

NEO – Bonjour Christian. Cela fait maintenant 10 ans que l’aventure Neo Advertising a commencé. Comment résumeriez-vous ces 10 années ?

Christian Vaglio-Giors – Un véritable Roller Coaster ! Un départ en fanfare, une traversée de la crise financière 2008/2009 difficile, des accélérations violentes, autant de coups de frein intempestifs puis un retour à l’équilibre et à une croissance durable. Une décennie riche en événements et expériences de laquelle nous sortons grandis et plus ambitieux que jamais.

NEO – L’affichage digital est aujourd’hui en pleine croissance partout dans le monde. Quel a été le déclic, il y a 10 ans, pour vous lancer sur ce marché qui n’en était alors qu’à ces premiers balbutiements ?

Christian Vaglio-Giors – Une envie de changement, de développer des projets de communication visuelle spectaculaires comme ceux que l’on peut voir ou vivre outre-Atlantique. Nous pensions pouvoir créer notre propre espace de marché, à mi-chemin entre l’affichage, la TV et le web. Une envie de révolutionner un marché offline et de capitaliser sur les nouvelles technologies et les réseaux informatiques.

NEO – En plus de la digitalisation des supports, la tendance des dernières années tend également vers une « hyper connectivité » du consommateur. Selon vous, quel rôle l’affichage digital a-t-il à jouer là-dedans ?

Christian Vaglio-Giors – Un premier rôle. De par sa capacité à engager le consommateur au travers de l’émotion crée par les messages dynamiques et le contexte positif dans lequel se trouve nos supports, l’affichage numérique constitue le premier pas vers l’acte d’achat. Il offre une expérience de marque / produit au consommateur, qui ensuite poursuivra son cheminement vers l’acte d’achat en online ou offline. Aujourd’hui notre parc de supports offre l’interactivité visuelle (QR code) avec le mobile, qui n’est pas encore satisfaisante. La généralisation des dispositifs RFDI / NFC vont considérablement développer l’interactivité DOOH/mobile, qui offrira aux marques des outils puissants d’analyse de comportement du consommateur.

NEO – Merci Christian. Pour finir, que peut-on souhaiter à Neo Advertising pour les 10 années à venir ?

Christian Vaglio-Giors – De poursuivre son expansion en emportant de nouvelles concessions, en engageant de nombreux talents et en offrant toujours plus de services et d’offres innovantes à nos partenaires et clients.