Si faire de la publicité est accessible à tous, le recyclage de ce même matériel l’est moins. Pour ce faire, Neo Advertising met un point d’honneur à l’évaluation de son impact environnemental et s’inscrit dans une politique de durabilité dans le cadre de tous ses projets. En tant qu’acteur responsable, nous avons fait appel à des techniques de recyclage et de valorisation des déchets pour compenser l’impact des intrants utilisés dans nos solutions de promotion.

Comme vous l’avez sans doute déjà vu, la communication de l’aéroport de Genève se fait sur des toiles polyester enduit de PVC. En fin de cycle, ces dernières sont roulées et déposées dans le chariot de collecte prévu à cet effet (cf. photo) pour être ensuite acheminées vers le centre de collecte romand de Texyloop®.

Ce processus novateur permet de séparer proprement le polyester du PVC, ce qui permet d’éviter de passer par la case incinération ou encore d’encombrer une décharge. La membrane est alors transformée en matière première secondaire pour produire des tapis de végétalisation de toiture. Cette initiative permet de répondre en partie à la demande croissante de ce marché à l’export qui représente déjà plus de 30 millions de m2 en Allemagne.

En recyclant les produits en fin de vie, l’étape d’extraction de nouvelles ressources est supprimée, et de ce fait, l’impact sur l’environnement est réduit de 80% en moyenne. Dans les 4 prochaines années, les campagnes publicitaires de GVA Airport auront pu créer 3000 m2 de tapis de végétalisation, économisé 2950 m3 d’eau, sauvé 475000 MJ d’énergie et évité le rejet de 29 tonnes de co2 dans l’atmosphère*.

Une collaboration engageante et motivante pour Neo Advertising et Texyloop pour les années à venir.

*source Texyloop® pour une estimation de 10 000 m2

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.