Trente-six élus de la Ville de Genève refusent le débat et tentent d’imposer leur vision de la société en forçant une initiative à l’intitulé fallacieux et aux conséquences irresponsables. Afin que nous puissions débattre publiquement du rôle et de la place de l’affichage dans les rues de Genève et que les électeurs puissent se prononcer sur cet objet, un référendum communal a été déposé par un comité de défense des intérêts et de l’économie de la Ville. 

Lire l’article complet ici.