Neo Advertising inclut le Fribourg Centre dans son offre Digital Shopping Network

Neo Advertising ajoute avec Fribourg Centre une référence nationale à son offre Digital Shopping Network. Le dispositif publicitaire est composé de 8 totems numériques interactifs, positionnés aux points d’accès et névralgiques du centre. En mode passif, les totems diffusent spots publicitaires, informations du centre et actualité, alors qu’en mode actif par interactivité le visiteur se verra offrir un service de signalétique, d’information sur les promotions en cours et d’information sur les horaires de transports publics en temps réel. Le dispositif publicitaire sera complété en février 2016 d’un écran LED spectaculaire de 26m2, qui viendra animer l’atrium du centre.

Idéalement situé face à la gare CFF de Fribourg, au cœur de la Fribourg commerciale, Fribourg Centre offre à ses 6.7 millions de visiteurs annuel 50 enseignes, dont Coop City, Interdiscount, H&M et Ochsner Sport, qui cumulent un chiffre d’affaires annuel de CHF 117 millions.

L’offre Digital Shopping Network de Neo Advertising permet d’atteindre le consommateur à un moment clé de sa journée. Avec aujourd’hui 50 centres commerciaux à l’échelle nationale, 670 supports d’affichage numérique et 2.7 millions de consommateurs atteints par semaine, l’offre Digital Shopping Network de Neo Advertising est l’offre publicitaire la plus puissante de Suisse dans l’univers des centres commerciaux.

Les réservations 2016 ont été ouvertes au 1er novembre 2015. Pour faire face à des conditions de marché délicates, Neo Advertising propose ses supports en 2016 aux mêmes conditions que celles appliquées au cours de l’exercice 2015.

Article paru sur cominmag.ch.

Aujourd’hui, Neo Advertising vient de recevoir le soutien financier de Vinci Capital au travers de la Fondation Renaissance PME, qui vient mettre à disposition de Neo Advertising les moyens de son ambition. La Fondation renaissance PME fournit aux institutions de prévoyances un véhicule leur permettant d’investir de manière professionnelle et performante dans les PME suisses non cotées dans les secteurs industriels et technologiques à forte valeur ajoutée.

Christian Vaglio-Giors, co-fondateur et directeur de Neo Advertising commente cette annonce : « Le développement d’une offre d’affichage publicitaire à l’échelle nationale requiert d’importants moyens humains et financiers. L’orientation prise par Neo Advertising et ses récents développements rendaient le renforcement de sa capacité financière nécessaire. L’arrivée de Vinci Capital aux côtés des fondateurs confère à la société une notoriété et une assise financière qui lui permet aujourd’hui de s’inscrire dans la ligue des grandes sociétés de publicité extérieure et de prétendre aux concessions nationales les plus importantes. »

Article paru sur cominmag.ch.

Au terme du processus d’appel d’offres « affichage publicitaire », lancé fin 2014, Genève Aéroport vient d’octroyer la nouvelle concession à Neo Advertising.

Pour rappel, deux opérateurs étaient jusqu’ici au bénéfice d’une concession pour l’affichage publicitaire à l’aéroport de Genève, soit APG/SGA (pour l’affichage classique) et Neo Advertising (pour la publicité digitale).

Cette situation prévalait depuis 2009, année du dernier appel d’offres consacré à l’affichage publicitaire. A l’époque, Genève Aéroport avait volontairement scindé l’activité en deux concessions distinctes. En effet, le digital venait à peine d’apparaître et soulevait de
nombreuses interrogations, tant sur le modèle économique que sur les stratégies des annonceurs. Dès lors, il convenait de pouvoir disposer d’une courbe d’expérience. Celle-ci s’est révélée positive et a permis à Genève Aéroport de clairement définir le cadre pour les années futures.

L’appel d’offres organisé en 2014 a ainsi porté sur une concession unique pour l’ensemble de la publicité, qui permettra de mieux gérer les transitions techniques et les synergies commerciales entre l’affichage classique et digital.

A l’issue d’un concours ouvert et fortement compétitif entre les trois candidatures reçues, toutes de qualité, la société Neo Advertising a été retenue.

Par ce choix, Genève Aéroport soutient le développement d’une entreprise genevoise à fort potentiel de développement et renforce ainsi le poids des opérateurs locaux sur le site.

Article paru sur cominmag.ch.

Le spécialiste genevois de la publicité extérieure numérique (Digital Out-of-Home) annonce un résultat 2014 en forte progression. Les comptes de Neo Advertising laissent apparaitre un chiffre d’affaires, à périmètre constant, en forte progression à CHF 6.1 millions, dans un marché publicitaire suisse en légère croissance sur la même période. La marge opérationnelle s’est établie à 23%. Neo Advertising comptait 24 collaborateurs au 31 décembre 2014 répartis sur ses trois sites de Genève, Lausanne et Zurich.

Christian Vaglio-Giors, directeur commente le résultat : « Notre détermination et notre travail ont été récompensés au cours de l’exercice 2014, qui s’est soldé par un résultat financier record que nous pouvons qualifier de très bon. Au-delà de l’aspect financier ce qui nous réjouit, ce sont les retours extrêmement positifs de nos clients, qui dégagent d’excellents résultats des campagnes publicitaires menées à l’aide de nos supports et de l’utilisation de nos nouveaux outils de communication numérique. Nous nous réjouissons de poursuivre en 2015 un développement soutenu auprès de concédants et annonceurs qui apprécient notre offre d’affichage moderne, flexible et efficace ».

Dopée par ces bons résultats, Neo Advertising met l’accent sur le développement de son inventaire et sur la conception de nouveaux produits spectaculaires. 2015 voit notamment le lancement d’une nouvelle Branding Zone de 21m2, produit hybride mêlant affichage numérique et classique, développée avec Honda dans le cadre du 85ème Salon International de l’Automobile.

Mais c’est aussi le développement de son inventaire dans les centres commerciaux avec le déploiement d’une trentaine de bornes interactives et l’annonce prochaine de l’installation du plus grand écran LED publicitaire du pays dans cet environnement.

Enfin le développement de Neo Advertising passe par le déploiement de dispositifs d’affichage publicitaire sur le domaine public aux formats numériques comme traditionnels. A cet effet Neo Advertising prend part à l’ensemble des appels d’offres publics et privés, et entend bien gagner d’importantes parts de marché dans les années à venir.

Florian Maas, Responsable des opérations, ajoute : « Grâce à l’intégration des formats d’affichage classiques à notre offre, nous pouvons aujourd’hui répondre à l’ensemble des projets d’affichage à l‘échelle nationale. Nous entendons offrir aux municipalités, aux institutions publiques et autres concédants privés, une gamme de produits complète, moderne et connectée qui met l’accent sur la mobilité et le service aux citoyens et aux collectivités ».

Neo Advertising a récemment annoncé qu’elle mettait un terme à sa collaboration commerciale avec la filiale suisse du groupe américain d’affichage Clear Channel. Christian Vaglio-Giors revient sur cette décision : « Nous avons pris la décision fin 2014 de mettre un terme à la collaboration commerciale conclue avec Clear Channel au cours de l’exercice 2013. Bien que nous ayons placé beaucoup d’espoir dans cette collaboration qui devait s’inscrire sur le long-terme, les objectifs commerciaux attendus n’ont pas été atteints et certains éléments de cet accord rendaient sa poursuite impossible. Nous avons ainsi repris notre indépendance commerciale au 1er janvier 2015, ce qui nous permet aujourd’hui de reconquérir des territoires que nous avions jadis concédés. Les premiers résultats 2015 viennent démontrer la pertinence de cette décision ».

Après le numérique, Neo Advertising se lance dans la publicité traditionnelle.

Christian Vaglio-Giors, explique dans un article paru dans « Le Temps »  comment il compte faire sa place aux côtés de APGSGA et Clear Channel

« Depuis plus de dix ans, la société genevoise Neo Advertising se décrit comme «la» spécialiste de la publicité extérieure numérique («digital out-of-home»). Elle réalise 40% de son activité dans les centres commerciaux et 25% à l’aéroport de Genève. Aujourd’hui, elle part à la conquête de l’affichage traditionnel. Chrisitian Vaglio-Giors, son cofondateur et directeur général, explique pourquoi. Et comment déstabiliser un marché un peu en panne de concurrence. »

 

Article paru dans « Le Temps ».

Le spécialiste helvétique de la publicité extérieure numérique (Digital Out-of-Home) annonce faire son entrée sur le marché de la publicité extérieure traditionnelle sur les domaines public et privé.

Jusqu’à lors spécialisée sur les formats numériques, la société genevoise entend faire une percée remarquée sur le marché de la publicité extérieure traditionnelle en proposant aux collectivités, aux institutions publiques et privées une offre d’affichage complète mêlant formats traditionnels et numériques.

La société a préparé son entrée sur ce nouveau marché avec beaucoup de soins. Intégrant savoir-faire industriel, marketing et commercial au sein de son organisation, Neo Advertising est aujourd’hui à même d’offrir l’ensemble de son offre à l’échelle nationale.

Christian Vaglio-Giors, co-fondateur et directeur commente cette décision : « La segmentation des univers et des supports d’affichage a vécu et avec elle la spécialisation de Neo Advertising sur le format numérique indoor. Il est aujourd’hui acquis que l‘avenir de la publicité extérieure sera une fine combinaison de supports numériques et traditionnels ». Avant d’ajouter : « Notre organisation est prête et déterminée à jouer un rôle important sur le marché national de la publicité extérieure. Neo Advertising constitue aujourd’hui la 3ème force et une réelle alternative à l’offre duopolistique qui prévaut depuis plusieurs décennies sur le marché de la publicité extérieure helvétique ».

Florian Maas, Responsable des opérations, ajoute : « Ce développement est tout naturel. Nous avions déjà remarqué avec le succès de nos produits Branding Zone dans les centres commerciaux, à Palexpo ou Genève Aéroport que le marché publicitaire était mûr pour des solutions de publicité extérieure innovantes mixant affichage traditionnel et numérique. Et nous étions depuis longtemps convaincus que la digitalisation des supports d’affichage sur domaine public allait nettement s’accélérer. Il devenait donc évident que pour assurer notre croissance, nous nous devions d’offrir au marché publicitaire des solutions de publicité extérieure globales et complètes. Peu importe l’environnement et le support. Nous nous réjouissons de participer encore plus activement au développement de la publicité extérieure en Suisse aux côtés de nos confrères ».

Il faudra dorénavant compter avec Neo Advertising, qui entre sur le marché de la publicité extérieure sur domaine publique et privé avec une offre nouvelle et originale qui vise à inscrire la publicité extérieure helvétique dans une nouvelle ère.

Le spécialiste helvétique du Digital Out-of-Home (DOOH) annonce avoir déployé 23 nouveaux dispositifs publicitaires au sein de 8 centres commerciaux, comptant parmi les plus importants du pays.

Ce sont les centres de Tägipar (Wettingen), Letzipark (Zürich), Léman Centre (Crissier), Prilly Centre (Prilly), La Maladière (Neuchâtel), Littoral Centre (Allaman), Les Entilles Centre (La Chaux-de-Fonds) et Wankdorf Center (Bern), qui sont désormais équipés des nouveaux totems interactifs de Neo Advertising.

Ces totems sont composés de 2 écrans numériques HD interactifs de 140cm de diagonale. En mode passif les écrans diffusent un programme court mêlant publicité & contenu d’information en relation avec le centre commercial. En mode actif, le client découvre un menu interactif qui lui propose de l’information signalétique, les promotions en cours, les animations programmées au centre et les horaires de transports publics en temps réel. Ces totems seront prochainement équipés de transmetteurs iBeacon pour permettre aux annonceurs de prolonger le contact avec le consommateur.

Ces 23 dispositifs viennent renforcer dès aujourd’hui l’offre Digital Shopping Media de Neo Advertising. Digital Shopping Media représente l’offre publicitaire en centre commerciaux la plus importante du pays avec 51 centres commerciaux et 668 écrans pour atteindre 2.7 millions de consommateurs chaque semaine.

C’est le Coop Pronto de la gare CFF de Nyon à qui revient l’honneur de porter l’étiquette du 200ème Coop Pronto installé par la régie DOOH. Au-delà du symbole représenté par ce chiffre, qui ne constitue qu’une étape dans le développement de Neo Advertising, c’est la portée de l’offre publicitaire Coop Pronto qui impressionne. Avec 200 points de vente répartis sur l’ensemble du territoire et autant d’écrans publicitaires, c’est chaque semaine plus de 1,600,000 de consommateurs qui sont au contact des écrans de Neo Advertising. Une solution de communication qui a déjà fait ses preuves ! Rappelons qu’Hiestand, un célèbre producteur de produits de boulangerie a vu ses ventes augmenter de 33% et 53% pour deux de ces produits phares grâce à une communication sur les écrans Neo Advertising.

Le format Coop Pronto remporte un vif succès auprès des consommateurs helvétiques. La jeune enseigne compte aujourd’hui plus de 260 points de vente en Suisse avec pour slogan «Pour le vite fait et le tout frais», synonyme de proximité avec le consommateur et de vaste choix de produits frais allant des fruits et légumes à la viande en passant par le pain et des produits de boulangerie cuits sur place. L’«étude convenience 2010» a confirmé le rôle de leader de Coop Pronto dans ce segment du marché en très forte croissance. Des personnes interrogées dans cette étude, 89% connaissaient l’enseigne Coop Pronto et deux tiers de toutes les personnes interrogées y avaient déjà fait leurs achats. La moitié sont des clients réguliers.

Avec 77% des points de vente Coop Pronto couverts et un budget modéré, les écrans Neo Advertising sont la solution idéale pour renforcer tactiquement des campagnes TV, presse ou affichage traditionnel en prolongeant le contact publicitaire de ces médias et en suivant le consommateur tout au long de la journée.

La société enregistre une croissance de 30% sur le premier trimestre 2014

En une dizaine d’années, les écrans numériques ont envahi les plus importants lieux d’affluence de Suisse. Aéroports, centres commerciaux, de congrès et expositions, commerces de détail, ce support publicitaire connaît un engouement sans précédent. Leader du marché, la société Neo Advertising a installé son 1000e écran à l’occasion du Salon international de l’Automobile de Genève. Un écran unique en son genre en Suisse par ses dimensions et sa qualité.

20 mètres carrés et une définition HD, c’est la première fois qu’un tel support est installé à l’extérieur en Suisse. Numéro 1 de l’affichage numérique, l’entreprise romande – qui possède une représentation à Zurich et un département IT à Lausanne – exploite un millier d’écrans disposés sur tout le territoire suisse. En chiffres, cela représente plus de 650 faces dans les centres commerciaux suisses, plus de 60 à Genève Aéroport, 200 dans le commerce de détail avec l’enseigne Coop Pronto et une centaine à Palexpo, où Neo Advertising vient de remporter la nouvelle concession d’affichage numérique.

240 millions de clients par an

L’addition des passages cumulés devant les écrans gérés par Neo Advertising représente aujourd’hui 240 millions de clients par année. Le succès de cette forme de publicité réside essentiellement sur sa proximité avec le consommateur potentiel, son efficacité, et l’incomparable souplesse qui permet à l’annonceur de placer sa publicité où il veut et quand il veut, tout en pouvant la modifier en tout temps.

Cette souplesse permet de nouvelles formes de communication avec la possibilité d’adapter en temps réel le message en fonction de critères spécifiques à une campagne. La station valaisanne d’Anzère utilise les réseaux d’écrans de Neo Advertising pour communiquer ses offres qui sont automatiquement adaptées en fonction de l’ensoleillement ; les campagnes de la loterie nationale sont quant à elles générées automatiquement en fonction d’un niveau de jackpot.

Au-delà des nouvelles formes de communication offertes par l’affichage numérique, c’est l’exceptionnelle efficacité du média qu’il convient de souligner. Une récente campagne diffusée dans les points de vente Coop Pronto pour Hiestand, un célèbre producteur de produits de boulangerie, a démontré des croissances de vente de 33% et 53% pour deux produits phares de la marque.

Le développement de Neo Advertising se traduit par la forte progression du chiffre d’affaires. Sur les 3 premiers mois 2014, il est en augmentation de 30%. Cofondée et dirigée par Christian Vaglio-Giors, par ailleurs président de l’association faîtière suisse de l’affichage numérique – IG DOOH, Neo Advertising compte aujourd’hui 24 collaborateurs et ambitionne dès cette année de déployer ses surfaces publicitaires sur le domaine public.

Neo Advertising, le leader de l’affichage digital en Suisse, a fêté ses 10 ans en septembre. L’occasion de rencontrer l’un des deux fondateurs et administrateurs de la société, Christian Vaglio-Giors, et de lui poser quelques questions.

NEO – Bonjour Christian. Cela fait maintenant 10 ans que l’aventure Neo Advertising a commencé. Comment résumeriez-vous ces 10 années ?

Christian Vaglio-Giors – Un véritable Roller Coaster ! Un départ en fanfare, une traversée de la crise financière 2008/2009 difficile, des accélérations violentes, autant de coups de frein intempestifs puis un retour à l’équilibre et à une croissance durable. Une décennie riche en événements et expériences de laquelle nous sortons grandis et plus ambitieux que jamais.

NEO – L’affichage digital est aujourd’hui en pleine croissance partout dans le monde. Quel a été le déclic, il y a 10 ans, pour vous lancer sur ce marché qui n’en était alors qu’à ces premiers balbutiements ?

Christian Vaglio-Giors – Une envie de changement, de développer des projets de communication visuelle spectaculaires comme ceux que l’on peut voir ou vivre outre-Atlantique. Nous pensions pouvoir créer notre propre espace de marché, à mi-chemin entre l’affichage, la TV et le web. Une envie de révolutionner un marché offline et de capitaliser sur les nouvelles technologies et les réseaux informatiques.

NEO – En plus de la digitalisation des supports, la tendance des dernières années tend également vers une « hyper connectivité » du consommateur. Selon vous, quel rôle l’affichage digital a-t-il à jouer là-dedans ?

Christian Vaglio-Giors – Un premier rôle. De par sa capacité à engager le consommateur au travers de l’émotion crée par les messages dynamiques et le contexte positif dans lequel se trouve nos supports, l’affichage numérique constitue le premier pas vers l’acte d’achat. Il offre une expérience de marque / produit au consommateur, qui ensuite poursuivra son cheminement vers l’acte d’achat en online ou offline. Aujourd’hui notre parc de supports offre l’interactivité visuelle (QR code) avec le mobile, qui n’est pas encore satisfaisante. La généralisation des dispositifs RFDI / NFC vont considérablement développer l’interactivité DOOH/mobile, qui offrira aux marques des outils puissants d’analyse de comportement du consommateur.

NEO – Merci Christian. Pour finir, que peut-on souhaiter à Neo Advertising pour les 10 années à venir ?

Christian Vaglio-Giors – De poursuivre son expansion en emportant de nouvelles concessions, en engageant de nombreux talents et en offrant toujours plus de services et d’offres innovantes à nos partenaires et clients.